Ensemble Scolaire Edmond Michelet - Brive (Corrèze)

Professions de Foi et Premières Communions

mardi 12 juin 2018 par N. Armand

Samedi 9 et dimanche 10 juin, 78 collégiens de notre ensemble scolaire ont célébré leur profession de foi et 15 collégiens leur première des communions, après avoir vécu 4 jours de retraite à Lourdes.

Pendant cette retraite chacun a pu préparer « sa Profession de Foi » et la proclamer au cours d’une veillée en présence de frère David.
Les jeunes qui se préparaient à la première communion ont aussi exprimé les raisons pour lesquelles ils souhaitaient recevoir ce sacrement.

Toutes ces belles expressions de foi individuelles ont été reprises pour construire une seule et même profession de foi proclamée par les jeunes lors des célébrations. Puis en union, l’assemblée a proclamé le symbole des Apôtres.

Frère David dans son homélie nous a rappelé le sens et l’importance de la Profession de Foi, qui est en premier lieu un acte chrétien.

Homélie de Frère David Vern

Nous célébrons aujourd’hui la Profession de Foi de ces jeunes adolescents de l’Ensemble Scolaire Edmond Michelet.

La profession de foi, c’est en premier lieu l’acte d’un chrétien qui est amené à répondre publiquement à la question : “qui est Dieu ?”

Depuis l’origine du christianisme, lorsque les apôtres et leurs disciples annonçaient Jésus Christ dans les villes du monde méditerranéen, il leur fallait rendre compte de leur foi : « qui est Jésus ? », « Quel est son message ? », « Qu’est-ce qu’être chrétien ? », « Comment Dieu t’est-il révélé ? »

A toutes ces questions, chacun peut être tenté de répondre à sa façon. Pourtant Dieu est qui Il est, et sa volonté ne dépend pas de ce que l’on en connaît ou de ce que l’on en comprend.

Nos réponses personnelles à ces questions ne sont jamais qu’à l’échelle de ce que nous en avons personnellement compris, et nous devons nous rappeler que le Seigneur a pris l’initiative de se révéler à nous, tel qu’Il est et non pas tel que nous l’imaginons, qu’Il s’est révélé à nous au delà de ce que le cœur de l’homme pouvait espérer et au delà de ce que l’intelligence de l’homme pouvait imaginer.

La profession de foi, c’est découvrir le projet de Dieu sur notre vie : son initiative, sa volonté d’amour, son appel. La profession de foi est une réponse à cet appel. Dieu ne dépend pas de ce que nous pensons de lui. Il est qui Il est. Et Il nous appelle à le reconnaître et à l’aimer, comme nous l’avons entendu dans la première lecture, avec le livre du Deutéronome.

La profession de foi est commune à l’ensemble des chrétiens, disciple du même Jésus croyant au même Dieu sous l’action du même Esprit. Les chrétiens dispersés dans les villes du monde antique ont donc cherché à formuler leur foi commune.

Notre Crédo nous est commun, il est même un moyen de reconnaissance entre membres des diverses Églises : nous disons le même Credo, celui des Apôtres ou celui de Nicée Constantinople, donc nous sommes disciples de Jésus et appartenons bien à la même Église, même si elle est dans des pays différents…

Telle est l’origine des deux "credo", les deux symboles, que nous disons le dimanche et que ces jeunes vont affirmer à leur tour devant vous.

Ce que reçoivent aujourd’hui ces jeunes c’est donc la foi de l’Église en réponse à leur propre recherche de Dieu. La profession de foi est quelque chose que l’on reçoit : un trésor, un dépôt, un secret de Dieu confié aux hommes à faire fructifier, et à transmettre. La foi est une relation où Dieu a eu l’initiative.

La profession de foi est aussi une affirmation publique de la foi.
On professe la foi, c’est à dire on l’annonce, on la proclame, on la déclare, et faisant cela, on déclare que l’on est membre de l’Église de Jésus Christ.
On n’a pas honte de faire partie des amis de Jésus, On n’a pas honte de porter son nom en portant le nom de chrétien. Au contraire, professer publiquement la foi, c’est aussi la proposer.

Pour ces jeunes, la profession de foi est enfin un renouvellement de la foi du baptême à un âge où il peut y avoir une adhésion personnelle.
Dans un monde moderne plein de contradictions et d’incertitudes, il est bon que les jeunes puissent célébrer par une fête les étapes de leur vie et spécialement de leur vie de foi. Il leur est donné aujourd’hui de renouveler publiquement les engagements de leur baptême dans des conditions de réelle liberté.
C’est parce qu’ils le veulent qu’ils sont là. Et c’est parce qu’ils font déjà partie de l’Église qu’ils sont là. Pour célébrer aujourd’hui cette étape de leur foi avec l’ensemble des jeunes présents sur le site Notre Dame ou le site Bossuet.

Enfin, cette étape sera suivie d’autres, elle est un moment sur leur chemin personnel de découverte de Dieu et d’expérience de disciple du Christ. Leur chemin se poursuit, au rythme de leur âge et de leurs découvertes.
Âgés de quelques années de plus, ils seront appelés à l’avenir à recevoir des mains de leur évêque le sacrement de Confirmation.
Et, adultes dans la foi, comme chacun de nous, ils seront appelés à découvrir comment vivre de l’Amour de Dieu, appelés à découvrir ce que la foi en Jésus vivant porte comme grandeur et paix.

Amen.

Frère David

* * * * *

Et en écho avec les remerciements exprimés par les jeunes : Un grand merci à frère David, à tous les animateurs qui ont accompagné ces jeunes dans cette étape de leur chemin de foi. Un grand merci également à M David qui encourage et soutient cette retraite à Lourdes chaque année. C’est une chance pour les jeunes de découvrir ces sanctuaires mariaux qui « aident à apprendre à mieux prier et à se recueillir ». Cette retraite restera pour eux « un souvenir inoubliable » !

Portfolio


Accueil du site | Espace privé | Webmaster | Nous contacter

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSEn direct de l’école RSSEtre ensemble Pastorale   

L'Ensemble Scolaire Edmond Michelet ne saurait être tenu  responsable du contenu des sites extérieurs en lien sur nos pages

AFC