Ensemble Scolaire Edmond Michelet - Brive (Corrèze)

Pour une radicalité constructive

vendredi 23 mars 2018 par AM Prevot, Responsable de la « Prépa Sciences Po »

M. Haïm Korsia, Grand Rabbin de France, et Mgr Pierre Debergé ont appelé à une radicalité éclairée et constructive source d’un bien vivre ensemble, lors d’une soirée conférence-débat exceptionnelle organisée par les élèves de notre Prépa Sciences Po, mardi 20 mars à Bossuet.

Radicalités. Tel était, sur l’initiative de François David, le thème de la conférence organisée par les élèves de la Formation aux concours d’Entrée Sciences Po de l’Ensemble Scolaire Edmond Michelet. Pour éclairer ce sujet particulièrement prégnant dans nos sociétés contemporaines, et questionner les liens plus spécifiques qu’entretiennent radicalité et religion, étaient invités Monsieur Haïm Korsia, Grand Rabbin de France, Secrétaire Général du Souvenir Français, et Monseigneur Pierre Debergé, Directeur du centre Universitaire Guilhem Gellone à Montpellier, membre de la Commission Biblique pontificale.

La nécessité du doute

Monsieur Le Grand Rabbin de France, après avoir rappelé l’étymologie du terme radical « ce qui est à la racine, à l’origine », présente les caractéristiques d’une forme de radicalité qui nuit à tout dialogue : celle « qui ne tolère aucune exception », une lecture absolutiste des textes , autrement dit le refus du doute et donc de ce fait le choix d’une pensée uniforme au détriment d’une pensée libre ; de telles démarches radicales ignorent « la voie médiane, la voie de l’équilibre ». Après avoir rappelé la différence entre religion et foi, Monseigneur Debergé fait écho à l’analyse de M. Haïm Korsia, précisant que s’enfermer dans un système de pensée, c’est «  idolâtrer le texte  » , en l’occurrence le texte biblique, et c’est en outre s’appuyer sur la seule tradition, donc sur la répétition, et non sur une dynamique créatrice. Pour les deux conférenciers, seule une lecture critique contextualisée protège d’interprétations erronées que la démarche des fondamentalistes, rappelle Monseigneur Debergé, pratique par une lecture littérale des textes.

« Ce que je questionne, ce qui me questionne »

Tous deux insistent sur la nécessité d’une radicalité qui a pour l’esprit une fonction dérangeante à l’image de celle, précise Monseigneur Debergé, manifestée par Jésus dans « les Béatitudes », inversion des lois, pratiques et valeurs traditionnelles. La radicalité constructive opère « un décentrement, une désinstallation de nos idées reçues » ; c’est un chemin de nécessaire dépossession et de doute, « une mise en jeu de ce que nous sommes  ». C’est une radicalité au-delà de la violence. Monseigneur Debergé distingue radicalité et radicalisation, cette dernière engendrant la violence. Le danger réside dans la sacralisation des choses. Et Haïm Korsia de préciser « On ne peut idolâtrer que ce que l’on ne connaît pas  ». Il faut repenser son rapport au monde : dialoguer et non stigmatiser.

Un dialogue interreligieux pour une fraternité partagée

En réponse aux questions soulevées par les élèves de la Formation Sciences Po et par le public, les deux intervenants insistent sur l’importance et l’efficacité du dialogue interreligieux au cours duquel on se découvre et l’on découvre l’autre ; « Vision intelligente et républicaine  », selon les termes de Haïm Korsia. Il est avant tout nécessaire de dépasser les peurs et, ajoute Monseigneur Debergé, de mener ces dialogues au plus petit niveau, dans son quartier, dans les contacts quotidiens.

Face aux crises du monde moderne, aux bouleversements sociétaux qui peuvent engendrer des prises de position radicale, il est nécessaire, pour prévenir ces dangers, que l’ensemble de la société se sente partenaire, associée dans les décisions et que s’organise « une vraie pensée collective, un sentiment d’appartenance à la société » selon les termes de Haïm Korsia. Dignité, coresponsabilité, fraternité ; c’est sur ces termes que les deux intervenants ont conclu cet échange.

Portfolio


Accueil du site | Espace privé | Webmaster | Nous contacter

Site réalisé avec SPIP 1.9.1 + ALTERNATIVES

     RSS fr RSSConférences-débats "Questions Actuelles"   

L'Ensemble Scolaire Edmond Michelet ne saurait être tenu  responsable du contenu des sites extérieurs en lien sur nos pages

AFC