Lycée Bossuet

En direct de Wroclaw

Message du 30 avril

Publié le mercredi 26 avril 2023

Du 25 avril au 2 mai, des élèves de seconde du Lycée Bossuet sont en Pologne pour un échange culturel avec le Lycée Don Bosco de Wroclaw.

Cet échange auquel nous tenons tellement est pour nos jeunes un moment fort, non seulement par l’accueil reçu, mais aussi par le programme dont le point d’orgue est toujours la visite du camp d’Auschwitz-Birkenau et de la belle cité de Cracovie, ville de Karol Wojila Jean Paul II.

Vous pouvez suivre cet échange ci-dessous.

Message du mardi 25 avril à 18h
Nous sommes arrivés à Wroclaw ; les jeunes forment un très bon groupe.

Message du mercredi 26 avril à 18h
Nous avons été merveilleusement accueillis aujourd’hui par le Directeur Jerzy Babiak. Johanna et Agatha, nos correspondantes polonaises respectivement professeur de Français et responsable de l’échange, et d’Anglais.
Au programme : réception officielle du projet Erasmus ( 6 pays parmi lesquels Chyppre, Espagne, Hongrie, Italie, France (Lyon) et Pologne) et accueil de la délégation de Brive.
Déjeuner à la cantine (repas traditionnel), suivi de la visite de Wrocław avec accueil à la mairie.
Tous les élèves sont ensuite partis à la recherche des nains situés au hasard des rues de Wrocław (ces nains rappellent les manifestations pacifistes des polonais contre le régime communiste à l’époque du syndicat Solidarnorzc).
Une journée bien remplie avec des liens renforcés entre les jeunes correspondants comme en témoignent leurs sourires.
Demain, départ très tôt vers Cravovie.

Jeudi 27 avril
Auschwitz

C’est avec recueillement, respect et beaucoup d’émotion que les jeunes français et polonais ont franchi la porte du camp d’Auschwitz, en passant sous l’inscription " le travail rend libre " écrit en Allemand.
Cette visite a été rythmée par le silence et les pas feutrés des visiteurs qui découvraient, avec stupeur, ce que leurs enseignants leur avaient appris et qu’ils voyaient sous leurs yeux : l’horreur de la barbarie nazie prête à tout pour la " solution finale". Les baraques en bois où il faisait très froid, les latrines en nombre insuffisant, les cellules trop petites pour 4 personnes (1 mètre carré au sol), les exécutions sommaires, ... tout était fait pour déshumaniser. C’est aussi l’incompréhension que nous pouvions lire dans les yeux de nos jeunes : pourquoi s’acharner sur ces gens ? Pourquoi de tels actes de cruauté ?
Autant de questions sans aucune réponse satisfaisante.

Wadovice

Deuxième partie de la journée ;
Visite de Wadovice et le musée dédié à Jean Paul II.
Né en 1920, dans une famille aimante installée à Wadovice, le jeune Caroll WOJTYLA a perdu très jeune sa maman puis son frère aîné Edmund, médecin. Il a débuté son séminaire dans la clandestinité, à Cracovie, au début de la 2eme guerre mondiale.
Prêtre, évêque puis Cardinal de Cracovie, il a été élu Pape en 1980.
Pape pèlerin, il a sillonné la Terre entière, à la rencontre des Hommes de toutes nations et toutes confessions et a redonné l’Espérance au peuple Polonais.
Le syndicat Solidarnosc est alors né, soutenu par le pape Jean Paul II et a permis au peuple de retrouver sa Liberté.
Jeunes et adultes ont apprécié ce temps de pause pour découvrir ou approfondir la vie du Saint Homme, ouvert et bienveillant pour tous.

Demain, visite de Cracovie, Kracow en Polonais qui signifie Dragon.

Vendredi 28 avril
Cracovie

Journée très ensoleillée que ce soit dans le cœur des élèves Polonais et Français, ou dans le ciel de Cracovie.
C’est le dragon Krakow qui nous a accueilli, sur les berges de la Vistule qui serpente au pied du château du Vavel. Nos pas nous ont conduit d’abord vers le château qui domine la ville où nous avons pu admirer, à son sommet, la magnifique cloche lourde de ses 5 tonnes, actionnée par, pas moins, de 12 solides gaillards et qui résonne dans les moments les plus importants pour les Polonais.
La visite s’est poursuivie par la découverte de plusieurs églises en particulier la basilique Sainte Marie abritant son célèbre retable composé de 5 parties. Retentit chaque heure, depuis les 4 fenêtres situées à son sommet et dirigées vers les 4 points cardinaux, une mélodie bien connue des krakauer, jouée par un sonneur de trompette.
La place du marché où se situe le Ryneck ( Halle aux draps) a complété notre visite et nous avons goûté les bretzels de la région.
C’est enfin au Musee Czartoryski que nous avons découvert deux merveilleuses toiles de Maîtres : l’une de Rembrandt « Le paysage du bon samaritain » et « La dame à l’hermine » de Léonard de Vinci.
Une journée bien remplie et un repos bien mérité pour nos aventuriers !!!

Samedi 29 avril
Samedi matin : nous devions rejoindre la place de l’Opera de Wrocław après une promenade à pied dans les rues pittoresques de la ville mais c’était sans compter sur la pluie Polonaise !!! Alors, prenant soin de nous, nos hôtes ont préféré nous montrer le tramway, moins pittoresque il est vrai.
Nous avons ensuite pris un bus datant de l’époque soviétique où, une guide nous attendait, pour la visite de la cité historique de Wrocław dont la cathédrale. Il faut savoir qu’elle est surnommée la Venise du Nord du fait de ses 120 ponts et aussi... 120 églises.
Notre promenade nous a conduit jusqu’à la "Pergola" où les polonais aiment se retrouver pour passer du temps ensemble au bord du plan d’eau. Écouter de la musique, flâner dans les jardins ( jardin japonais,...), prendre une collation dans les salons de thé ou, simplement, sentir les fleurs des nombreux parterres. Chaque heure, les promeneurs peuvent profiter d’un spectacle de jets d’eau en musique.
C’est vers 13h que nous nous sommes séparés pour rejoindre nos familles d’accueil et profiter du programme qu’elles nous avaient préparé, avant de nous retrouver lundi 1er mai.

Dimanche 30 avril
Week end : les uns ont profité de l’Aquaparck, le zoo, Hydropolis (musée avec des effets d’eau) et d’autres des jeux de société, roller, visite de Wrocław (quartier juif, musées...) et enfin des centre commerciaux ou des magasins de souvenirs.
Tous ont fait de gros progrès en anglais, avec leur correspondants, et ont goûté aux mets, parfois étonnants, cuisinés à l’occasion de leur venue.